...version Parisienne !

Depuis mon dernier billet en décembre, le temps a passé vite...mais vite...! Je me demande où il est passé d'ailleurs !

J'avais prévu de faire mon Come back "2016" en vous emmenant à Montmartre...C'était sans compter sur l'idée ingénieuse de la petite marque de patrons qui monte, qui monte (j'ai nommé Louis Antoinette) , de nous offrir un concours (et par la même un patron en téléchargement gratuit) afin de nous pousser dans nos retranchements de couturière (ou plutôt nous pousser à en sortir en fait !) sur le thème "Hack la mode" ...du verbe "to hack" qui veut dire couper, tailler...voir massacrer à coup de hache ! lol ! Il fallait bien sûr comprendre par là : " vas-y, prends ce patron (je te le donne !), démonte le, taille le, mets lui la tête à l'envers, éclate toi et époustoufle nous !"

J'avoue que sur le coup, le patron de cette parisienne m'a laissée dubitative...classique à souhait et un tantinet"embourgeoisante" (enfin je me comprends). Et je l'avoue, je l'ai même trouvé ringarde (honte à moi) en fait. Cette robe là n'était, à la base, pas du touuuuut pour moi !

demotryptique-LAParisienne-Louis-Antoinette-2-1024x1024[1]

Mais cette idée de concours me plaisait bien et je me suis dit que bien au contraire, le but de la manoeuvre était de démontrer que cette robe n'était pas ce qu'elle voulait bien montrer !

Je me suis mise en tête d'en faire une robe facile à porter au quotidien, confortable et chaude (ou pas !) et avec un tissu de mon stock, car il n'était pas question d'investir pour l'instant sans avoir taillé dans le vif de mes jolis coupons en attente...(bon en fait, mon budget est parti dans la laine...les instagrameuses comprendront ! lol !). J'ai donc littéralement foncé vers mon coupon de jersey matelassé  (désolé, il est épuisé...) acheté chez The Sweet Mercerie.

J'ai coupé le patron en taille 38 (ma taille quasi habituelle que ce soit en patron ou en prêt à porter)...avant de me rendre compte que j'avais oublié de vérifier le tableau des mensurations...damned ! Mes mensurations auraient dû m'orienter vers le 40. Dans le doute, j'ai préféré rajouter mes marges de couture (sachant que les marges du patron sont déjà comprises) afin de minimiser le risque. Il n'était pas question  que je me retrouve avec une robe trop serrée. En jersey, ça ne pardonne pas sur les formes... sachant que j'ai une très légère culotte de cheval et que je déteste porter des strings...si vous voyez ce que je veux dire ! Et bien m'en a pris, car le fit est nickel.

J'ai vu dans ce concours l'occasion d'oser les modifications du patron. Pas question de le laisser tel quel. Premièrement, je trouvais l'encolure trop ras du cou (et trop sage). Je voulais également que la doublure se voit sans avoir à  lever les bras (on ne fait pas la "Hola" tous les jours, n'est-ce pas !) et vous allez vite comprendre pourquoi : mon choix de doublure s'est porté sur un petit coupon de Liberty Ianthe (acheté au salon CSF sur le stand des Tissus anglais) et parfaitement assorti à mon jersey.

J'ai donc décidé de creuser l'encolure du haut (tout en laissant telle quelle celle de la doublure), et de dessiner des pans croisés (un peu comme un cache coeur) sur le devant.

En si bon chemin, je me suis dit que je rajouterais bien des poches pour me la jouer cool ! (Ben oui, les mains dans les poches, c'est cool, non ?...)

Une fois toutes mes pièces découpées, je les ai poséee sur mon plan de travail avant de les coudre, pour essayer de visualiser l'ensemble. J'avoue que je n'étais pas très sûre de moi et j'avançais un peu à l'aveugle jusque là. L'ensemble m'a plu et j'ai eu envie de pousser un peu plus loin la customisation en rajoutant une fine ceinture de liberty (avec le peu qu'il me restait, j'ai vraiment rentabilisé mon coupon de 50 cms) et des passants pour la maintenir en place. Et j'ai terminé le tout en brodant des perles et des breloques sur le pan du devant pour égayer l'encolure.

J'ai ensuite commencé à assembler les pièces. Rien de très difficile à réaliser.  Cette robe est à la portée de toutes...jusqu'à la pose de la fermeture éclair invisible...Jusque là, je n'avais jamais réussi à en poser une correctement, faute d'avoir le bon pied de biche. Et cette fois-ci, c'est fièrement que j'ai pu sortir mon nouveau pied acheté chez Fil 2000 lors de ma virée parisienne du mois de novembre. Et bien je le dis à toutes celles qui n'auraient pas encore investi : vous attendez quoi !? Ca change la vie !

Là encore, j'ai choisi de désolidariser le haut de la doublure (les deux sont normalement cousu ensemble au niveau de la fermeture éclair pour un effet deux en un) afin de pouvoir le porter avec un pantalon. J'ai ainsi appliqué le sens littéral du vêtement "deux en un" ! C'est à ce moment là que je me suis rendue compte que la carrure était trop large pour moi et la ligne d' épaule tombait sur le bras (ce dont j'ai horreur !). J'ai dû reprendre les épaules et raccourcir de quelques bons centimètres l'arrière du patron (j'ai cousu les deux parties au centre en enlevant 2 ou 3 centimètres de chaque côté).

Voici donc ma participation au concours #hacklamode "LAParisienne" qui se déroule sur Instagram. Six finalistes (3 choisies en fonction des votes sur IG, et 3 choisis par les créateurs de Louis Antoinette) seront départagées par un jury composé notamment de Barabara du blog Bee Made qui s'est également prêtée au jeu ici et   (d'ailleurs, elle propose dans cette deuxième version un tuto pour la pose de la fermeture éclair avec de jolies finitions intérieures).

DSC_0352

DSC_0354

DSC_0356

DSC_0358

Les poches...doublées de liberty, évidemment !

DSC_0368 DSC_0369

 DSC_0359

DSC_0373

Zoom sur la ceinture et les petits plis !

DSC_0377

Et avec le haut !

 DSC_0385

DSC_0388

DSC_0380 DSC_0382

DSC_0392

DSC_0397

DSC_0407

DSC_0408

Les pans croisés, que j'ai agrémentés de biais en liberty, tout comme l'encolure, que j'ai cousu à la surjeteuse et que j'ai ensuite "fixé" avec un point zigzag.

DSC_0384

 DSC_0411

Détail des perles brodées ! J'ai trouvé ça très ludique (mais pas si facile !) et je pense que je retenterai !

DSC_0409

DSC_0410

Et avec un jean, ça donne quoi ?

DSC_0412

DSC_0420

DSC_0422

Moi, je trouve que ça marche plutôt bien et vous ?

Au final, je me suis vraiment amusée (même si j'ai cherché le temps ces dernières semaines pour coudre...avec le retour de la couture morcelée entre midi et deux !). Ma vision du patron a complètement changé (et je crois que c'était le but de Louis Antoinette ! bravo, vous avez gagné ! lol !). Je pense même que je pourrais la refaire ! Elle fait une silhouette d'enfer et se prête à tous les styles et les tissus. Et j'ai même découvert qu'elle sera très à la mode, dans les nouvelles collections !

Chez Promod !

photo-ap411079-s4-aplat-493x530[1]

La Redoute !

324509057_2_CO_1_11842636_324509057-6358c80d-bffb-48bc-a93e-8f484b8878f6_1200[1]  350003029_3_CO_1_3237556[1]

Zara !

9132102401_2_3_1[1]

Ou même HetM, dans une version plus estivale !

hmprod[4]

 

 

Vous pouvez découvrir toutes les versions des hackeuses sur IG par ici. Il y a du lourd ! Même si je sais déjà que je ne suis pas dans le trio de tête pour le choix des six finalistes, je croise les doigts pour les 3 coups de coeur de la marque, sait-on jamais !

DSC_0364

Des bises, les filles !

Tampon 2