...Vanessa !!!

Il y a peu, je suis tombée amoureuse d'un tissu ! Au premier coup d'oeil, ce fut le coup de foudre (oui, je fonctionne souvent comme ça !). C'était un tissu "So Vintage" dans une matière si peu habituelle (en tout cas pour moi), qui me laissait jusque là plutôt perplexe, mais qui cette fois ne me laissa vraiment pas indifférente : le néoprène ! (ou Scuba). Je l'ai déniché chez The Sweet Mercerie, une toute jeune mercerie en ligne qui vient de fêter sa première année d'existence ! (Pour celles qui ne connaitraient pas encore, je vous conseille d'aller y faire un tour ! On y trouve des merveilles !)

La particularité de ce néoprène réside dans son impression photo en noir et blanc, vous l'aurez compris ! 

Je l'ai tout de suite imaginé dans une petite robe droite toute simple, afin de mettre en valeur l'image, et deux modèles me sont venus à l'esprit : La Robe Nour de Blousette Rose et La Robe Vanessa de République du Chiffon. Entre les deux, mon coeur a balancé quelques jours, puis deux arguments imparables sont venus peser dans mon choix pour la seconde.

Le premier était la version téléchargeable du modèle, gain de temps incontestable quand, comme moi, tu es trèèèèès pressée de pouvoir coudre ta petite robe !

Le second étant le prix, moitié moins élevé, que la patron pochette de la première !

Cette jolie Vanessa permet à la base de varier les versions grâce à des empiècements devant et dos qui n'avaient cependant pour la mienne (de version!) aucun intérêt. Le panneau de tissu permettait tout juste de caser un devant et un dos, et éventuellement des manches courtes mais j'avais dès le début imaginé  de faire des manches contrastantes en néoprène "effet craquelé" noir, trouvé également chez The Sweet Mercerie (plus en stock non plus, à l'heure où j'écris).

Autant dire que la réalisation, simplifiée à son maximum, est accessible aux débutantes : deux pinces poitrines, deux coutures côtés, pose des manches avec têtes de manches froncées, finition de l'encolure au biais et  couture des ourlets à l'aiguille double ...un jeu d'enfants ! (et un réel plaisir après le perfecto Burda !...couture "zéro neurone" !).

DSC_0173

DSC_0174

DSC_0176

DSC_0177

DSC_0178

DSC_0179

DSC_0180

DSC_0181

DSC_0182

A m'en tenir au tableau des mensurations, j'aurais dû réaliser cette robe en 40 pour la poitrine, en 36 pour la taille et en 40 pour les hanches...Je n'en ai fait qu'à ma tête et l'ai réalisée en 38 pour mon 38 habituel. Au final, ça passe comme il faut au niveau poitrine, la taille est très à l'aise (et j'envisage donc de la réduire un peu la prochaine fois) et les hanches auraient peut-être méritée un peu plus d'ampleur mais rien de catastrophique (à rectifier de quelques millimètres pour la prochaine également).

Je n'ai jamais été adepte des manches Trois-quarts et j'ai plutôt tendance à rellonger les manches habituellement, mais pour cette robe, j'ai eu une révélation ! Elles ne pouvaient être autrement et j'adore le résultat ! Allez, je vous montre le starlette Vintage en action !

DSC_0268

DSC_0270

DSC_0273

DSC_0279

Remarquez au passage le raccord impeccable au niveau de la couture côté (oui, j'aime aussi m'autosatisfaire parfois !), la voiture est entière ! Yeah !

DSC_0286

DSC_0248

 

DSC_0250

DSC_0266

Ah, oui ! J'oubliais : elle est très courte ! La stature RDC est de 165 cms...j'en fait 168. Il manquerait donc 3 cms à l'ourlet !

 En tout cas, l'homme l'a remarqué ! Et on dirait bien que l'animal veut me le faire comprendre aussi ! Qu'en pensez-vous ?

DSC_0267

DSC_0292

DSC_0294

Quand j'ai publié sur IG une esquisse de ma robe terminée, il s'en est suivi deux jolies rencontres :

La première fut celle d'Anne du blog BouzicaFée. Cette dernière m'a supplié de lui montrer ma robe en entier (ce que je ne fais jamais tant que je n'ai pas blogué !) pour se faire une idée du rendu final du tissu, qui l'avait elle-aussi interpellé. Comme je suis plutôt du genre guimauve, je me suis laissée convaincre par ses suppliques et il ne lui a pas fallu plus d'une heure pour commander le dernier panneau disponible chez The Sweet Mercerie...d'où le stock en rupture !!!

Anne a décidé de son côté d'utiliser la robe Nour (comme quoi, elle y était quand même prédestinée) qu'elle venait de réaliser peu de temps auparavant, en utilisant la photo uniquement pour le devant du modèle. Je vous invite à aller découvrir sa version ici.

La deuxième rencontre fut celle de Danielle, du blog Passion plaisir qui avait elle-même réalisé une robe dans ce tissu quelques temps auparant. S'en sont suivis de formidables échanges (vous en saurez plus un jour) et la découverte de nombreux goûts communs. Je vous invite à découvrir sa version ici.

DSC_0297

Ce trio improvisé m'a beaucoup plu. Découvrir les réalisations de chacune à partir d'un même tissu assez "imposant" et s'apercevoir qu'il ne fige pas pour autant  la créativité ! Tenez, par exemple : avez-vous remarqué que nous ne l'avons pas utilisé dans le même sens ? J'ai vu comme une évidence de découper le devant sur la partie du tissu avec la jeune femme de face  et les amoureux de dos, pour le dos (je suis un peu psycho-rigide ! ^^) quand mes comparses ont préféré mettre les amoureux en premier plan ?!

Des Bises, les filles !

Tampon 2

EDIT DU 23/04/2015

 

The Most Amazing Dresses ! 

 

 

C'est incroyable ! Notre trio de choc rencontre un véritable succès, quasi planétaire, et s'offre le privilège d'un article dans le Times !  

 

Les 3 Stars dans le Times

 

Nos réalisations n'ont pas laissé indifférents les plus grands noms, qui se sont laissés inspirés dans leurs oeuvres, jugez-vous même !

Les 3 Stars au Louvre

Désormais, les plus fastueuses enseignes essaient de s'arracher la primeur de notre promotion et de New York à Piccadilly, nos robes brillent sous les feux de la rampe !

Les 3 Stars in the Night

Les 3 Stars sur Piccadily Circus

 

Source : photofunia 

Bon OK, vous l'aure compris, ceci est un joyeux Fake offert par Yvonne de The Sweet Mercerie ! Certaines d'entre vous l'ont déjà vu sur IG et FB et je n'ai pas pu résister de vous le faire découvrir ici, avec l'aimable autorisation de sa créatrice !