...en prévision de l'été !

Vous vous souvenez tous/toutes de MON joli coupon de tissu à l'origine de ma séance d´auto-thérapie bloguesque ! Cette dernière fut tellement efficace que l'inspiration m'est revenue assez rapidement. Le fait de " vider son sac", de se vider la tête, permet de répartir de zéro et d´ envisager la suite plus sereinement.

J'avais gardé en tête la tendance du moment : les petits volants qu'on voit fleurir partout sur les tops, les robes et autres blouses printanières. La fluidité du tissu étant tout à fait appropriée, je me suis souvenue d'une petite robe reperée dans le Burda Couture Facile Printemps/Eté 2011 (modèle 4D). Il s'agit d'une petite robe droite, coulissée aux hanches (ce qui permet un joli drapé du buste) sur lequel vient se poser un joli volant en biais sur le décolleté. La bretelle sans volant est twistée, ce qui lui donne un joli petit effet.

DSC_0700

J'avais à peine le métrage nécessaire (2m au lieu de 2m60), mais elle me hantait tellement que j'ai voulu tenter le coup. A de nombreuses reprises, je me suis apercue que les métrages préconisés dans les patrons sont souvent larges...peut-être que cette fois-ci, il en serait de même.

J'ai donc reproduit la taille 38 et tenté de caser tous mes morceaux avant découpage. Si j'avais suivi le plan de coupe, je n'y serais pas arrivée. Cette petite robe étant constituée de deux devants et deux dos superposés asymétriquement, il y avait une perte de rentabilisation du tissu en plaçant les morceaux côte à côte. J' ai donc choisi de les placer tête bêche. Cette solution n'aurait pu être mise en œuvre si l' imprimé avait eu un sens...la chance était avec moi !

J'ai également triché un peu en plaçant les deux parties du volant dans le sens inverse du droit fil. Au final, j'ai réussi à caser toutes mes pièces, y compris mes biais d'encolures et d'emmanchures.

La réalisation de la robe, malgré qu'elle soit issue d'un Couture facile, fut plus complexe que prévue et je la déconseillerais aux débutantes. Elle n'a pas de difficultés majeures pourtant, mais les explications étant comme à leur habitude très succintes, j'ai buté sur la façon de mettre en place la fermeture éclaire (pas sur sa pose puisque je possède désormais un pied approprié qui rend magique la couture invisible) et les finitions au biais.

Le magazine préconise de coudre la FE avant la pose des biais...plutôt logique. Oui, mais après...Comme j'ai deux devants/deux dos...j'ai deux biais à ajuster sur la fermeture (mais le magazine ne donne que les explications concernant la même robe mais avec un seul côté asymétrique, donc un seul biais, ce qui est bien plus facile)...et là, j'ai eu beau coudre-découdre-repositionner-recoudre-découdre-repositionner-recoudre...je n'ai jamais compris la logique de la pose. Bref... j'ai bidouillée et les finitions intérieures pour cette partie sont loin d'être parfaites (voir même très moches, mdr !)...

DSC_0691 DSC_0692

Mais de l'extérieur, on y voit que du feu ! ^^

En revanche, si toi, couturière profesionnelle (ou pas !), tu as des conseils à me donner, je suis preneuse !

DSC_0689

Pour le reste, tout s'est passé sans encombres. J'ai pu enfin tester l'ourlet roulotté à la surjeteuse sur le volant et sur l'ourlet de jupe.

DSC_0687

DSC_0688

Cependant, le volant est assez volumineux et pèse sur l'encolure. J'ai du assembler les deux devants et les deux dos au point invisible pour éviter que le haut volanté ne baille lamentablement, laissant apparaître le biais intérieur.

DSC_0694

J'ai pris mon temps également pour coudre le biais au niveau de la bretelle twistée, puique celui-ci se pose une fois la bretelle cousue et inversée. Il y a là un petit jeu de contorsion dans la couture ! 

J'aime beaucoup le rendu final !

DSC_0686

Pour réaliser la coulisse, il faut coudre le buste à la jupe endroit contre endroit,  pour ensuite coucher et coudre un surplus de couture d'environ 1,5 cms à l'intérieur, que l'on surpique  en laissant une petite ouverture afin d'insérer l'élastique.

DSC_0693

Tadaaaam !

Je vous laisse admirer mon formidable bronzage, mis en valeur par cette incroyable lumière de printemps ensoleillé ! (mouhahaha !)

DSC_0609

DSC_0613

DSC_0618

Une fois de plus, je suis amoureuse du décolleté au dos.

DSC_0623

 

Et quand je vous parle de légèreté ... joli volant vole au vent ! 

DSC_0662

DSC_0658

DSC_0661

DSC_0629

J'ai doublé la jupe dans voile de coton  couleur nude car le tissu est légèrement transparent.

DSC_0668

Cette petite robe me plait énormément et je suis satisfaite de ce  modèle Burda...comme quoi les bons vieux magazines ont encore un avenir !

Ce si joli tissu en a inspiré d'autres, et je vous invite à découvrir la version d'Emilie, différente de style mais toute aussi jolie !

Et comme je ne peux m'empêcher de partager... pour celles qui n'auraient pas la chance de savoir coudre ou qui ne l'aurait pas trouvé chez Bennytex (ou au marché de La Plaine !), vous pouvez aussi vous faire plaisir dans le prêt à porter !

647555402_b 647602402_x

Crédit photo Etam

DSC_0653

Des bises, les filles !

Tampon 2