...bien que souvent assimilé, dans la mémoire collective, au Dieu de la beauté masculine (ce Dieu grec était réputé pour sa grande beauté) est en fait le Dieu des arts, notamment de la musique et principalement de la poésie. Il est souvent représenté avec une lyre mais aussi avec arcs et flèches, car s'il est considéré comme Dieu guérisseur, la légende dit de lui qu'il répandait la peste par son arc.

Mon but ici n'est pas de vous faire un cours sur la mythologie grec mais tout simplement de vous annoncer la naissance de MON Apollon ! Alors...halte à la rumeur ! Ce n'est pas parce que Marthe me jouait des tours en esquissant sur ma silhouette un ventre rebond de futur maman, qu'il faut s'emballer !

Mon Apollon à moi ne mesure pas plus de 47 cms, pèse à peine trois kilos et même si il arbore aujourd'hui les traits fins d'un futur tombeur, il est encore un peu tôt pour lui prêter les prouesses d'un Dieu !

Il s'agit de mon petit neveu, premier né de mon frère benjamin (enfin Thomas pas Benjamin...Coucou mon frère, si tu me lis, je t'embrasse !...et puis J'embrasse Gwen aussi...et puis mon Apollon tant que j'y suis !), né le 2 mars dernier et qu'une tata couturière ne pouvait pas laisser sans baby box de rigueur.

Depuis longtemps sur mes étagères, le livre de Laëtitia Gheno trônait, souvent feuilleté et admiré mais peu utilisé. Principalement (uniquement) acheté (offert à ma demande !) pour le gros coup de coeur que j'ai eu en découvrant Raoul le Loup; ce fût comme une évidence que celui-ci serait mon premier projet.

J'avais vu passer sur la toile plusieurs versions en velours à grosses côtes qui me plaisait énormément et je me suis naturellement tournée vers cette matière pour le réaliser. Mister Fox en avait un fort joli bleu ciel. L'association des tissus fut vite réalisée. Un peu de pois, quelques étoiles et j'avais ma base pour une box toute douce.

Mais ce Raoul, je le voulais musical (et c'était avant de savoir que je l'offrirai au Dieu de la Musique !^^). J'ai trouvé ma petite boite à musique chez Butinette et comble du #guimauvepower, j'ai choisi la même mélodie que celle que mes enfants écoutaient en s'endormant : la très classique et traditionnelle "La le lu". Ben voilà, j'ai la larme à l'oeil, c'est malin !

140

J'ai pris un réel plaisir à le confectionner. Il n'y a pas de grandes difficultés, surtout que c'est un modèle assez grand (pas de minuscules pièces à assembler en se piquant les doigts !) Le plus difficile réside toutefois dans la couture des pieds et dans l'assemblage de la tête au corps. Cela demande un peu de minutie et de patience. Les explications du livre sont   rudimentaires, il faut faire appel à sa logique...mais c'est loin du commentaire burdesque !

142

Pour faire passer le fil de la boîte musicale, j'ai opté pour un oeillet métallique et j'ai choisi d'investir dans une pince spéciale (mes oreilles n'en pouvaient plus des coups de marteaux...mes doigts me remercient aussi !). Elle est devenue mon amie autant que la pince à pressions !

143

144

Tissu à pois : Mister Fox

Tissu Etoiles : je ne sais plus !!!

146

 Une fois mon Raoul terminé, il me restait assez de velours pour réaliser un plaid tout doux doublé de polaire ivoire que j'avais en stock (Mister Fox toujours), en prévision de ce genre de projet. J'y ai appliqué quelques étoiles pour rester dans le thème, ainsi que, par évidence, le prénom du nouveau-né.

167

168

169

172

173

Je salue au passage les prouesses de certaines talentueuses créatrices (sans la nommer Joanna de FikOu miKou par exemple !) qui réalisent de bien jolis plaids, sans défauts. Malgré ce que l'on pourrait croire, la réalisation parfaite de ce genre de pièces est hardue (enfin, pour ma part) ! J'ai pesté, malgré le mesurage attentif de mes rectangles de tissus, pour les faire coïncider parfaitement. Au final, le couture  servant à fermer l'ouverture permettant de retourner l'ouvrage sur l'endroit, est un peu voyante et torse (et ça m'agaaaace !)

En parlant de créatrice talentueuse, je me suis largement inspirée de l'une d'elle pour l'accessoire suivant ! Je veux parler de Les Toiles Filantes. J'ai toujours trouvé que les protège-carnets de santé fourni par la maternité (et leurs joyeux sponsors !) étaient, bien que pratiques, fort peu esthétiques ! Je me suis donc basée sur les dimensions des carnets de santé en ma possession pour réaliser celui-ci, utillisant ainsi mes dernières chutes de velours et quelques autres en lin gris, ainsi qu' un joli passepoil en lurex argenté.

151

J'y ai appliqué le prénom en flex.

153

Et une fermeture à pression Kam.

154

 A l'intérieur, deux soufflets en tissu pour y glisser les couvertures de carnet de santé et une petite poche pour les prescriptions.

158

159

161

Enfin, et comme j'avais très envie de savoir ce que Barbara la surjeteuse avait dans le ventre, je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter un petit vêtement en jersey . Le choix du modèle s'est fait assez rapidement. Il s'agit d'une grenouillère Ottobre (modèle Villikko  du mois de janvier 2013 ), réalisé en 6 mois.

La partie la plus compliquée, pour moi (en oubliant le fait que j'ai cassé mon aiguille double au bout de 5 secondes de montage du col !), fut de comprendre ce qu'était un gousset et comment le poser. (Je me suis d'ailleurs dis à ce moment-là, ne trouvant aucun tuto sur le net, qu'il faudrait remédier à ce manque d'explications !).

Alors, pour celles qui ne sauraient pas, un gousset est une petite pièce de forme ovale destinée à être  cousue à l'entrejambe pour l'aisance de la couche ! Je remercie d'ailleurs Domitille du blog Petits D'om d'avoir éclairé ma  lanterne sur IG ! ^^

Je ne suis pas bien sûre de l'avoir posé correctement mais il a l'air de jouer son rôle comme il faut, alors...promis ! le jour où je refais ce modèle, je fais un tuto !

175

Jersey bleu : reste de mon stock

Jersey étoilé : Mamzelle Fourmi

176

177

Finitions approximatives du col à cause de cette satanée aiguille double !

179

Le fameux gousset d'entrejambe et l'ouverture pressionnée pour faciliter le change ! Ca change tout ! ^^

180

181

Et dernière petite touche d'humour ! Quels parents n'ont pas rêvé d'un bouton Off ! ^^

182

183

184

185

186

187

La baby box a été remise et bien appréciée des parents (oui parce qu'entre nous, pour l'instant, je crois que l'intéressé s'en contrefout royalement !).

Je termine en adressant une spéciale dédicace à mon Fan Club de Gwada,

et en particulier à sa présidente, ma cousine Cèc' !

Sa kay ?

Bo ! Lé fi !

(traduction à ma façon !^^)

Tampon 2