...enfin je le serai, quand ce post j'aurai terminé !

Il y a quelques temps (plus exactement un mois avant les fêtes de Noël) je me suis mis en tête de réaliser le rêve d'une petite fille...non deux petites filles...(euh finalement trois ! mais c'était pas voulu !).

Celles-ci, comme un million de petites filles cette année, souhaitaient recevoir du papa Noël la plus jolie des robes à leurs yeux...celle de la Reine des Neiges.

Je me suis dis que c'était la vraie bonne occasion de tester les patrons du fabuleux livre d'Astrid Le Provost Contes de fées intemporels. J'avaic moi-même reçu ce joli cadeau à Noël dès sa sortie, sans depuis m'être lancée dans un projet de la sorte...et pourtant ! Combien de fois ai-je feuilleté ce livre avec l' envie de réaliser ces jolies robes de princesse pour ma fille, sans oser sauter le pas ! A son grand désarroi d'ailleurs ! (#teammèreindigne).

J'ai jeté mon dévolu sur le patron de la robe Cyclamen qui me paraissait le plus adapté pour  y apporter les modifications nécessaires afin de coller le plus possible au modèle initial de la robe. J'ai donc découpé le bustier afin d'obtenir une partie haute en tissu transparent et une partie basse en tissu turquoise. J'ai ensuite adapté les manches de la robe de la Reine des Neiges du livre d'Astrid (pas celle du dessin animé !...y'a de quoi en perdre son latin !). La tête de manche correspondait parfaitement au bustier Cyclamen, il ne me restait plus qu'à tirer un trait au droit pour avoir des manches toutes simples et non évasées.

Je me suis ensuite mise à la recherche du tissu adapté. Ma quête ne m'a pas menée bien  loin. A ma grande surprise, Mister Fox avait prévu le coup...sur les étalages : les tissus, les galons, le patron et la réalisation sur mannequin de la dite robe... (car c'est là que j'ai découvert que le patron existait vraiment !) et autour de ces étalages....des mamies en recherche de tissus pour faire la robe ! ^^

J'ai orienté mon choix vers un coton schintz d'ameublement turquoise, car personnellement, j'ai une sainte horreur du satin à 2 euro spécial déguisement ! Quitte à faire une robe de princesse, autant la faire bien ! Mais pour le haut transparent, j'ai dû me résoudre à acheter une sorte de voile polyester  un peu rigide (et pourtant plus doux que celui proposé initialement)  pas vraiment facile à coudre. Concernant la traine, j'étais déjà en retard pour mes achats...le voile à impression de flocons était en rupture ! J'ai donc choisi un tulle à paillettes...et des paillettes j'en ai mangé... à tel point que réellement je devais briller toute la journée (rapport au dicton "mangez des paillettes au petit déjeuner, et briller toute la journée !^^)... la maison s'en souvient encore !

Le plus dur au final, je crois que ce fut le choix de la taille...J'ai commencé par réaliser la robe destinée à ma nièce et sur les conseils de sa maman, je suis partie sur un 10 ans...Seulement, je me suis souvenue un peu tard que les modèles d'Astrid taillent grand et quand la première robe fut terminée, j'ai dû admettre qu'elle était trop grande. En effet, elle allait parfaitement à ma fille de 10 ans qui porte du 12 et du 14 ans.

Le temps de digérer cette déconvenue, j'ai réalisée la deuxième robe, en taille 6 ans sans marge de couture pour un 6 ans du commerce, qui me paraissait pour le coup parfaite, et donc épuisé mon stock de tissus spécial Reine des Neiges. Je suis donc retournée  chez Mister Fox pour faire le plein...mais un peu tard car entre temps, toutes les mamies de Vendée avait raflé le tulle blanc à paillettes et les galons argentés. Heureusement, le coton schintz et le voile transparent étaient toujours là. J'ai donc opté pour une troisième version avec tulle turquoise à paillettes et croquet argent, en taille 8 ans, cette fois-ci !

Place aux photos... soyez indulgent(e)s car malgré toute ma bonne volonté, je n'ai pas réussi à en faire de correctes. Les jours précédants Noël n'étaient pas très lumineux et le temps m'était compté !

116

121

123

 

117

119

120

J'ai réalisé l'ourlet avec un point de broderie qui ressemble à des petits flocons, en fil argenté...Des kilomètres interminables de broderie.... 3 robes, 2 bobines...quelques ruptures de fils...quelques réenfilages d'aiguilles...quelques gros mots...mais ça valait le coup !

123

125

Pour le dos, j'ai opté pour une patte de boutonnage bidouillée (avec succès !) sur le tas et confectionnée à partir de biais blanc et turquoise, le tout fermé par  pressions Kam... (#jekiffemapincekam)

126   127

Tulle blanc à gauche...tulle turquoise à droite. Finalement, la différence n'est pas flagrante mais le turquoise ressort bien sur la robe.

D'ailleurs, je crois que le voile de la robe de la reine des Neiges est turquoise en réalité !

 132

133

 130

131

Et puis, je ne pouvais pas terminer cette robe sans y poser de jolis flex pailletés en forme de flocons...ça brille !!!!

138

J'avoue que la dernière ligne droite avant Noël fut un peu rude...3 Reines de Neige, ça mets la pression !

D'autant que pour clôturer le tout, j'avais décidé d'accéder à un autre souhait de ma nièce, qui voulait un coussin de Reine des Neiges. Comme dans la famille on est adpete des bouillotes, j' ai réalisé un coussin-bouillotte, sur lequel je suis venue appliquer les personnages en flex (trouvés sur G**gle) ainsi que le prénom de la miss (police trouvée sur le Silhouette Online Store). A l'intérieur, une bouillote sèche réalisée avec un sachet de grains de riz, que l'on peut faire chauffer au micro-ondes.

108

109

110

112

Depuis lors, les robes ont mis des paillettes dans les yeux de ma filleule de coeur...

139

...ceux de ma nièce...

IMG_3410  IMG_3413

et par infortune, mais non sans plaisir, dans ceux de ma fille !

Je vous laisse en musique ! (ah ben oui, vous n'avez quand même pas cru y échapper !)

La Reine des Neiges - Libérée, délivrée

 

Des bises, les filles !

Tampon 2