...le divorce a bien failli être prononcé !

J'étais pourtant tombée folle amoureuse au premier coup d'oeil sur son petit col boutonné ! Sa coupe "carrot" correspondait à mes attentes et mon envie de pantalon bleu marine.

Au début, tout allait bien ! J'avais pris soin de poser la tablette avec le pas-à-pas de Géraldine tout prêt de moi, en suivant scrupuleusement les directives, notamment celles de la ceinture...une erreur de quelques millimètres pouvant engendrer un écart significatif au montage de celle-ci sur le pantalon.

Je me suis appliquée...et au final, il ya avait quand même un petit écart : de rien du tout me direz-vous, mais à ce stade de mon apprentissage couturesque et sachant que j'avais justement essayé de bien suivre les consignes, j'étais néanmoins dépitée !

Et quand en plus, en enfilant avec fébrilité mon Jacques, je me suis aperçue que j'avais l'air d'un clown tant les jambes étaient larges et bouffantes, j'ai bien failli lui demander de prendre ses clics et ses clacs, et le renvoyer chez sa mère !!!

Et puis comme chacun sait, en amour, il faut de la patience, de la compréhension, de la conciliation, de la remise en question...alors j'ai choisi de lui donner une seconde chance !

J'ai ratiboisé les jambes sur les côtés. Pas un petit peu, hein ! Je pense qu'au final, j'ai bien dû enlever 4 cms de chaque côté et à l'entre-jambe (et si je m'écoutais je crois que je l'affinerais encore !). Je me suis basée sur un de mes pantalons fétiches du commerce (et en passant j'ai redessiné le patron, au cas où il me viendrait l'idée saugrenue d'en refaire un deuxième !).

J'avais pris soin dès le départ de ralonger les jambes de 15 cms sur les conseils de Manue de La Compagnie des Petits Princes, qui avait déjà rallongé le sien de 10 cms !  (les feux de plancher et moi, ça fait deux, surtout l'hiver !). J'ai remplacé les poches passepoilées (sur ce coup-là j'ai fui en courant, sachant que j'avais déjà le challenge de la ceinture et de la braguette à accomplir !) par les fausses poches du short Chataigne de Deer and Doe.

Au niveau taille, j'ai suivi les conseils de Géraldine et j'ai coupé en 40 (pour un 38 habituel). Au niveau de la ceinture, ça tombe impeccable. Ca ne flotte pas... ni devant, ni derrière et je ne me sens pas non plus à l'étroit. J'avais un peu peur du résultat à ce niveau car il est rare que je porte un pantalon sans ceinture et je dirais que pour une fois, elle ne serait pas utile.

Jacques aura choisi de me tenir tête y compris au moment des photos car la lumière du soleil en phase descendante associée au bleu marine ne permet pas de voir les détails sur les photos portées...C'est un peu mieux sur les photos de près...(vivement l'été et son soleil éclatant !).

Patron Jacques de Republique du Chiffon

Garbadine bleue marine de Ma Petite Mercerie et Coton bleu marine à Skulls de France Duval Stalla pour les poches

Bouton Skull Ma Petite Mercerie et boutons recouverts de mon stock.

 

DSC_0017

DSC_0018

DSC_0019

DSC_0022

DSC_0027

Ce pantalon a une taille très basse, et je conseille donc de le porter avec un haut bien long pour éviter d'avoir à se reculotter toutes les 30 secondes. Pour les photos, j'ai utilisé une chemise M..go de mon stock, un peu courte finalement. Je pense qu'à l'avenir je le porterai avec une autre de mes chemises, qui est en fait un modèle body, qui ne risque donc pas de se faire la malle !!

DSC_0091

Sur cette photo, mon petit problème de ceinture : ça fronce à la couture....bouhou ! Mon envie de découdre pour réajuster m'est passée quand j'ai découvert qu'il était aussi trop large et que je m'étais plantée dans le choix du fil, légèrement trop clair (c'est ça aussi de coudre quand il fait sombre !).

DSC_0092

DSC_0093

DSC_0094

DSC_0095

 Au final, Jacques et moi sommes en période de réconciliation ! Affaire à suivre !

Des bises, les filles !

Tampon 2