... ou comment je réalise la robe-chemise de mes rêves ET ma première pièce en "Tartan" !

Il ne s'agit donc  pas de vous dévoiler aujourd'hui une robe de nuit destinée à passer une soirée chez l'habitant Irlandais offrant le lit et le petit dèj' (sans parler de la fameuse chaîne hôtelière, hein !) mais d'un joli mariage entre un excellent (ce terme n'engage que moi !) patron Burda et un magnifique coupon de Tartan style "Burberry" trouvé chez M. FOX.

Cette robe-chemise, il ya longtemps que je l'ai dans le colimateur...J'ai tenté à mes débuts une chemise à poignets mousquetaires en patron pochette de Mme BURDA...je suis restée sur ma faim, non convaincue par la coupe. J'ai aussi  reluqué la "M comme Myhtique" de notre chère Marie, qui une fois rallongée aurait peut-être pû faire l'affaire... et puis finalement c'est en fouinant sur le site en ligne de Burda que je suis tombée sur LA robe (et pour ainsi dire aussi LA chemise) que je convoitais.

Cette robe (et/ou cette chemise), je la voulais cintrée et ajustée. Les découpes de cette n° 108 du Burda de avril 2011 étaient juste parfaites : couture dorsale, couture d'épaules, pinces devant et derrière, pinces poitrines...tout y était ! Le patron téléchargeable n'est pas resté longtemps dans mon panier. Un petit Download, plus tard j'avais ma précieuse en fichier PDF, et des explications... en allemand ! (Pourquoi se connecter à Miss Burda quand on peut aller faire un tour chez Frau Burda...ben voyons !). Mais vous savez toutes comme moi que celle qui a déjà fait une chemise (allez, peut-être deux) est capable d'en faire dix les yeux fermés ! ^^ 

Ne manquait que le tissu ! Mais quand j'ai découvert ce rouleau de tartan camel sur l'étal de mon renard préféré, il n'a pas fallu longtemps pour imaginer ce que je pouvais en faire. Le tartan et moi, c'est une histoire de longue date...J'ai toujours aimé le style Burburry, sans pouvoir prétendre à la bourse qui me permette de m'offrir une pièce de cette marque (quoi ?! Faut que je vende un rein ?!). Il y a bien eu quelques copies comme cette jupe trapèze achetée il y a 15 ans, bien portée à l'époque, et qui maintenant attends sagement dans mon dressing un petit relooking qui lui accorderait une nouvelle vie...je vous en parlerai un jour (to do list...).

Je n'ai eu aucune difficulté à réaliser cette robe-chemise, si ce n'est que je me suis retrouvée avec un pied de col et un col trop court de 2 cms...toujours pas compris pourquoi...pas d'erreur de découpe, peut-être une erreur dans le patron. J'ai donc été obligé de redécouper le pied de col, mais j'ai joué ma feiniasse pour le col (il était déjà prêt, pas envie de le retailler...). Du coup le pied de col est proportionnellement un peu long par rapport au col mais comme je n'ai aucune intention de boutonner jusqu'en haut (et d'ailleurs, je n'ai pas mis de bouton !), ça ne me gêne pas.

Le challenge résidait surtout dans l'alignement des carreaux ! Ben voui Madame ! Cristina, elle a dit " Ma Chéwiiiiie, tu dois faire attention à l'alignement!" (vous me croyez si je vous dis que l'émission sur les raccords de carreaux est passée juste avant que je ne me lance ! J'avais aucune excuse !). Et là, comment dire...je suis assez fière du résultat, même si il y a des erreurs. Je n'ai pas voulu me mettre la pression non plus, étant donné que pour l'instant, je n'ai pas l'intention de m'inscrire au casting de "Cousu main" !

Pour une première, c'est plutôt pas mal !

Annabelle a eu cette fois-ci le droit à sa petite sortie au soleil et a pu profiter des derniers rayons estivaux de ce début de mois d'octobre, afin de mettre en lumière les détails de construction de cette robe-chemise qui a obtenu les louanges de M. MRH, il faut le dire !

 

837    846

838

839

840

J'ai choisi de lui coudre des boutons recouverts et pour casser la monotonie, je leur ai associés deux boutons en métal couleur bronze.

841

Avez-vous remarqué les défauts d'alignement ? Je suis sûre que vos yeux avertis les ont repéré ! Bon, comme au jeu des 7 erreurs, je vous aide !

Ici, sur la patte mousquetaire : l'envers retourné est pile dans l'alignement de la manche mais l'endroit est en décalage....

842

Au dos, a priori, tout semble parfait ! Empiècement d'épaule en parfaite harmonie avec le dos, un col qui se rabat juste pile poile comme il faut...

843

851

...sauf si on le porte remonté...l'envers est aussi en décalage.

852

 

845

Ici, le pied de col un peu large et le col un peu court...

849

Et enfin, le plus flagrant : D'un côté une épaule parfaitement amoureuse du devant de robe...

839

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer cet alignement parfait de plus prêt.

850

Et de l'autre : une épaule qui dit m.... au devant de robe ! Pour bien faire, il aurait fallu que je recoupe le devant droit afin de l'aligner...

mais je n'avais plus assez de tissu (et pas envie d'en racheter  pour si peu !)

Vous remarquerez également que l'embu de manche fronce...et c'est pas bien ! Je n'y arrive JA-MAIS !

C'est comme les FE invisibles, chez moi, elles ne le sont jamais vraiment ! ^^

840

820

822

Je la préfère ceinturée et il se trouve que la couleur caramel de cette ceinture s'accorde parfaitement avec la robe ET mes nouvelles chaussures !

823

824

825

826

J'en profite pour vous parler de mon trio de bracelets préférés du moment :

828

- Le premier, en métal ciselé, est une de mes vieilles trouvailles dont l'origine m'est aujourd'hui inconnue (disons que la mémoire me fait défaut mais je crois qu'il venait d'une enseigne franchisée de vêtements pour femme !)

- Le second est une de mes "créations"...création toute relative puisqu'il s'agit d'un lacet de cuir imprimé graou auquel j'ai collé un fermoir aimanté.

- Le troisième est un triple jonc doré en provenance de Bijoux Chérie. Chérie propose une sélection de bijoux ethniques en métal, en cuir, ou encore en perles, soigneusement choisis par ses soins et vous offre ses conseils sur la façon d'associer telle ou telle pièce à sa tenue, ou encore pour entretenir vos bijoux.

Pour être honnête, celle-ci m'a contactée en septembre afin de m'offrir ce petit partenariat. J'avoue avoir hésité...mais après tout, je suis une faible femme.

Elle m'offrait ce joli bracelet afin que je le présente associé à une des mes créations, sans contrainte aucune sur la nature de mon billet et le contenu de ce que je voulais y mettre. J'aurai pu me contenter d'un simple lien vers son site, mais nos échanges ont été sympathiques alors pourquoi ne pas encourager cette gentille entrepreneuse et l'aider à se faire connaître ! Allez y faire un petit tour, Noël arrive ! Peut-être trouverez-vous LE cadeau-plaisir pour une  soeur, une maman, une grand-maman. Et peut-être même aurez-vous envie de vous faire un auto-cadeau !

827

831

833

832

834

836

ET bien moi, je suis plutôt fière de cette réalisation ! Faut savoir reconnaître les choses de temps en temps !

Bientôt, je vous embarque avec moi pour Denver en compagnie de Soeur Alma !

Des bises, les filles !

Tampon 2