...ne devait être qu'une toile !

C'est la première fois que je me décide à en faire une au lieu de me lancer dans le vide en croisant les doigts pour que le patron s'adapte à moi comme par magie !

Ma motivation est venue des arguments suivants :

1 - toujours et encore ma morphologie non adaptée aux patrons Grains de couture,

2 - l'envie de modifier la patron comme nous incite à le faire Ivanne,

3 - l'occasion pour laquelle j'ai décidé de porter cette robe : un mariage, raison pour laquelle je souhaitais que la robe soit presque parfaite !

J'avais en stock un tissu acheté l'année dernière un jour où il devait pleuvoir des cordes, à en juger du coloris...Il était destiné à un pantalon que je n'ai pas réalisé, sans doute affolée à l'idée de ressembler à un vilain canari ! Il avait la tenue parfaite pour réaliser Opale : une sorte de gabardine ni trop raide ni trop souple, d'un aspect qui m'a mis le doute quant au fait qu'il était peut-être imperméabilisé...(Aurais-je dû l'utiliser pour Améthyste !?).

Voici donc comment j'ai procédé pour modifier ce patron !

1 - Pour qu'il s'ajuste à ma poitrine, j'ai utilisé ma technique habituelle : j'ai dessiné la taille 40 pour le haut conformément au tableau du livre. J'ai ensuite épinglé le patron en papier sur ma jumelle Annabelle. Comme je le pressentais, il baillait au niveau de l'emmanchure. J'ai donc rajouté une pince de poitrine et diminué l'emmanchure. Cette technique n'est sans doute pas très académique mais je la conçois comme une sorte de modelage. J'ai depuis lors et grâce à Ivanne d'ailleurs, découvert la technique proposée par Annie Coton qui propose des tutos pour ajuster un patron à une forte poitrine ici et  .

2 - Pour les modifications que je souhaitais effectuer afin d'apporter ma touche personnelle à mon opale, j'ai dabord modifié l'encolure, car je la souhaitais très peu (voir pas du tout) échancrée, à la mode année 50. J'ai également rehaussé l'emmanchure au niveau de l'épaule afin qu'elle soit moins tombante, pour une raison d'esthétique mais aussi parce que j'avais décidé de réaliser un dos plongeant...avec une petite particularité que vous découvrirez tout à l'heure...

J'avais envie également de rajouter la ceinture proposée dans les variations...mais incorporée à la robe. Cela m'a valu une erreur de débutante ! Quand j'ai voulu assembler la ceinture à la jupe, celle-ci n'était pas du tout de la bonne largeur ! Premièrement parce que la jupe était sensée s'adapter au buste (hum hum !) et deuxièmement parce que j'avais choisi la taille 38 pour le bas !

J'ai d'abord voulu modifier les plis de taille pour essayer de faire coïncider la ceinture...puis n'arrivant à rien, j'ai fini par retailler un des pans de jupe avec ce qui me restait de tissu...il en résulte un couture au milieu du pan de jupe arrière...peu visible...mais elle est là ! Pas grâââve, me direz-vous...c'est une toile !

J'ai également ajouté 5 cms en longueur.

3 - Cette toile est finalement parfaite et tombe pile poile ! Elle est très ajustée au niveau du buste (j'ai même eu un peu peur de ne pas arriver à fermer la fermeture éclair !). Je l'ai donc validée pour la réalisation de la robe définitive.

621

622

Et voici donc la petite particularité du dos ! J'étais tombée en admiration sur certains modèles du Prêt à porter avec des dos plongeants extraordinaires ! Seulement voilà, je suis obligée de composer avec les bretelles de soutien-gorge (je n'ai pas la chance de pour voir faire sans !). J'ai donc réalisé une ouverture inversée pour dégager le bas du dos.

623

J'ai gardé les pinces de dos, toujours dans un souci d'ajustement parfait.

624

628

Les plis de la jupe donne une ampleur incroyable : une vrai jupe de fille pour aller danser ! Je porte dessous un jupon de tulle souple noir. On ne le distingue pas bien ici, mais vous aurez l'occasion d'en savoir plus d'ici quelque temps puisque je l'ai réalisé moi-même !

625

626

Ici, la pince de poitrine supplémentaire.

627

Finitions au biais noir ! Il se fond dans le décor mais une fois la robe portée, il contraste bien !

608

610

611

Vous avez vu, j'ai enlevé l'étoile ! (pfiouuu !)

612

613

614

615

616

617

618

 

Finalement, cette toile n'en est plus vraiment une ! M. MRH me dit qu'elle serait parfaite pour le mariage, et en tout cas elle est tout à fait portable !

Le billet de Papillon et Mandarine,  ce matin, pour sa toute nouvelle Lollipop m'a rassurée sur la couleur !

A bientôt pour la version "Mariage" !

Tampon 2